Retour

La réathlétisation

Conseils aux sportifs - La réathlétisation

Méconnue par les uns, souvent négligée par les autres, la réathlétisation constitue pourtant un atout majeur et une étape essentielle pour toutes celles et ceux qui souhaitent reprendre une activité sportive, qui plus est après une blessure.

Sorte de "rééducation" plus sportive que médicale, elle permet d'amener ou de ramener le sportif, professionnel ou amateur, à son meilleur niveau de pratique.

A QUI S'ADRESSE LA RÉATHLÉTISATION ?

Elle peut être proposée à toute personne souhaitant débuter une activité sportive en bonne condition physique ou reprendre un sport après une interruption plus ou moins longue, mais également aux sportifs blessés soucieux de retrouver leurs gestes sportifs et leur performance avant leur retour sur le terrain.

EN QUOI CONSISTE LA RÉATHLÉTISATION ?

La réathlétisation est une étape qui consiste à reprendre son activité sportive en réadaptant son corps à l'exercice physique et à ses exigences. En parallèle, un travail important sur la prévention des blessures et/ou de ses récidives est planifié.

Lorsqu'on débute ou reprend une activité physique :

En fonction du profil, le préparateur physique va essentiellement axer le travail de réathlétisation sur des exercices de prévention des blessures pour une reprise en toute sécurité.

Suite à une blessure et/ou une chirurgie :

La réathlétisation devient incontournable dans les protocoles de traitement des pathologies sportives. Période cruciale dans la rééducation d’un sportif, elle permet de faire la jonction entre le travail des médecins, des kinésithérapeutes et celui du préparateur physique. Elle s'adapte parfaitement au type, à la localisation et aux causes du traumatisme, à l'état réel du patient et à ses objectifs.

La blessure et le temps de repos nécessaire à sa guérison entrainent une diminution des capacités cardiovasculaires, musculaires et respiratoires du sportif. Dès lors, il est primordial de réaccoutumer l'organisme à la pratique sportive intensive pour prévenir les récidives et avoir une estimation précise de son potentiel réel. Le préparateur physique va proposer des exercices de réadaptation en lien direct avec le traumatisme subi afin de retrouver une mobilité, une technicité et une condition physique optimales en vue de reprendre un entrainement progressif, mesuré et personnalisé (rééquilibrage des chaînes musculaires, optimisation des transferts de force, reprise des appuis…).

De manière schématique, après une blessure provoquant une immobilisation plus ou moins longue, la phase de rééducation et de réadaptation se fait en 5 étapes :

1- Cicatrisation musculaire, ligamentaire ou tendineuse

2- Autonomie : travail de la mobilité et du réveil musculaire

3- Consolidation : renforcement musculaire avec développement du contrôle neuromusculaire et de la proprioception

4- Réathlétisation : activités proprioceptives dynamiques, développement de l’endurance et

de la puissance. Travail de terrain adapté au sport pratiqué, travail des points dits "faibles"

5- Reprise du sport pratiqué : travail musculaire intense, réapprentissage des gestes sportifs préférentiels

La durée de chaque phase dépend de la gravité de la blessure. La phase de réathlétisation peut, selon la nature de la lésion, couvrir toute la période du traitement médical jusqu'au retour terrain et/ou à la compétition. Elle intervient généralement après la rééducation chez le kinésithérapeute et précède la reprise de la compétition. Suite à une blessure, l'aspect mental et psychologique peut également être pris en compte, si nécessaire.

Le Centre Médical de Clairefontaine est à votre disposition pour tout complément d'information sur la réathlétisation !